samedi 14 avril 2018

Concert exceptionnel avec l'Ensemble Vocal la Chapelle du Hainaut

'
Nous vous attendons nombreux pour ce concert exceptionnel pour le centenaire de la 1ère guerre mondiale avec l'Ensemble Vocal la Chapelle du Hainaut dès demain dimanche 15 avril à 16h, en l'église Saint-Michel de Valenciennes.
Il y aura encore 2 autres occasions de venir nous entendre dans ce programme:
- le 22 avril à l'église de Souchez (Pas-de-Calais)
- le 19 mai à l'église de Neuilly-Saint-Front (à 20km de Château-Thierry)

lundi 9 avril 2018

Parsifal Opera Vlaanderen

Pour ceux qui n'ont pas pu venir voir notre inoubliable Parsifal à l'Opéra des Flandres à Anvers (7 représentations du 18 mars au 4 avril 2018), je vous invite à regarder la video du spectacle (visible jusqu'au 20 septembre)
Als je in Antwerpen bij Opera Vlaanderen onze gelwedige productie van Parsifal niet gezien hebt, kan je die nog tot 20 september op internet bekijken:

Richard Wagner Parsifal Opera Vlaanderen


dimanche 11 mars 2018

Bruno SCHRAEN-VANPEPERSTRAETE chanteur lyrique sur radio RCF

Après les rediffusions de mon interview par Vanessa Fodil sur les ondes de RCF Lille, voici le "podcast" qui vous permettra de me réentendre vous parler de mon parcours de chanteur lyrique.

lundi 5 mars 2018

Bruno SCHRAEN-VANPEPERSTRAETE sur RCF Lille

Ce soir à 20h ne manquez pas mon interview sur RCF Radio! Je vous parlerai de l'Art lyrique et de mon parcours de chanteur!
Vous pourrez écouter l'émission "Diapason"en direct si vous habitez la région de Lille, sinon vous pouvez me suivre sur internet:

RCF Bruno Schraen-Vanpeperstraete

Parsifal à l'Opéra des Flandres

Les répétitions de Parsifal ont commencé le 19 janvier à l'Opéra des Flandres et les 7 représentations sont prévues du 18 mars au 4 avril 2018 à Anvers.
Il s'agit d'une reprise de la production de 2013 à laquelle j'avais déjà eu le plaisir de participer.
Le dernier opéra de Wagner, et aussi l'un de mes préférés. Cette musique me bouleverse! Les places partent très vite: ne tardez pas à réserver!

Tous renseignements ici: alle infos hier:

Parsifal Opera Vlaanderen Antwerpen 2018



samedi 4 novembre 2017

Cours de chant: c'est toujours le moment!

Habitué de nombreuses scènes d'Opéra en France et en Belgique, je vous propose des cours de chant adaptés à votre répertoire et à votre niveau, principalement à Dunkerque, Lille et environs.
Je vous partagerai mon expérience pour que votre voix s'épanouisse, grâce à la technique vocale lyrique de base, qui vous sera utile quelque soit votre répertoire.

Je suis à votre disposition pour tout renseignement: n'hésitez pas à me contacter:
+33 676 07 23 00
bruno.schraen@orange.fr

lundi 27 mars 2017

Der fliegende Holländer à l'Opéra de Lille du 27 mars au 13 avril 2017

Près de vingt ans qu’un opéra de Wagner n’avait pas été donné à l’opéra de Lille. La mémoire collective rapporte que la dernière fois c’était en 1998, un Vaisseau fantôme justement, dernière production avant la fermeture. Caroline Sonrier ne cache pas que pour la maison qu’elle dirige depuis 2003, ce Vaisseau fantôme est un événement attendu. Un signe s’il en était besoin : le bouche à oreille a tellement bien fonctionné que les places se sont arrachées en quelques jours (un peu plus de 8 000 heureux élus). Dommage pour les étourdis.
La production vient de l’opéra de Lyon : mise en scène confiée à Alex Ollé de la Fura dels Baus (Barcelone), l’Orchestre National de Lille et les chœurs de l’opéra (62 chanteurs, un record également !) placés sous la direction du jeune chef norvégien Elvind Gullberg Jensen, familier du répertoire wagnérien autant que des musiciens lillois qu’il a dirigés plusieurs fois. La distribution, internationale, va chercher de solides solistes wagnériens, à commencer par le Britannique Simon Neal (dans le rôle du Hollandais) ou Senta, l’héroïne, chantée ici par la Suédoise Elisabet Strid (remplaçant la soprano américaine Catherine Naglestad qui a dû déclarer forfait).
Le montage du seul décor a débuté il y a un mois avec une noria de semi-remorques.
Le montage du seul décor, le plus impressionnant jamais vu sur ce plateau depuis des lustres, a débuté il y a un mois avec une noria de semi-remorques : proue de navire, ancre avec chaîne, dunes, effets de tempête... Plein les yeux, plein les oreilles, de la vidéo, des séquences instrumentales et vocales enregistrées faute de pouvoir les donner en direct : on peut attendre du Wagner solide – «  C’est toujours une expérience sensationnelle !  », s’enthousiasme Caroline Sonrier – expérience que tout un chacun pourra partager pour peu qu’on ait deux oreilles débouchées et un esprit disponible.
C’est la partition d’un jeune homme de 30 ans qui annonce ce qu’il fera par la suite.
Le Vaisseau fantôme n’est pas l’opéra de Wagner qui exige le plus de moyens. C’est la partition d’un jeune homme de 30 ans qui annonce ce qu’il fera par la suite. Il faut entendre le chef Elving Gullberg Jensen expliquer combien les leitmotiv (ces phrases musicales qui sont autant de thèmes développés à l’infini) ainsi que la construction harmonique du Vaisseau annoncent Le Crépuscule des Dieux et Tristan.
Enfin, on rappellera que si l’œuvre est créée à Dresde en 1843, la première française eut lieu en 1893... au Grand théâtre de Lille, reprise seulement plus tard à l’opéra de Paris. Wagner était mort depuis dix ans, le théâtre de Lille allait brûler dix ans après.

PRATIQUE

Représentations lundi 27, jeudi 30 mars, mardi 4, vendredi 7, lundi 10, jeudi 13 avril à 20 h, samedi 1er avril à 18 h. À l’opéra, place du Théâtre. Tarifs : de 69 à 5 €. Tél. : 03 62 21 21 21. www.opera-lille.fr
Les rencontres autour du spectacle :Samedi 25 mars, à 16 h : conférence par Maxime Loos, musicologue. Gratuit sur réservation. Samedi 1er avril à 17 h 30 : atelier musical et ludique pour les 4-10 ans pendant la représentation. 10/7,5 € sur réservation. Rencontre publique avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.
Source: La Voix du Nord